La valeur cible

Principe : Le but de la valeur cible est de retrouver un résultat souhaité en ajustant la valeur d’entrée à modifier.

  • Cellule à définir : c’est la cellule où on va faire apparaître le résultat souhaité (elle doit comporter une formule de calcul)
  • Valeur à atteindre : c’est la valeur qu’on souhaite atteindre dans la cellule à définir 
  • Cellule à modifier : c’est la cellule de départ de notre calcul qui doit être modifiée pour atteindre le résultat souhaité en cellule à définir

Exemple 1 : Quel CA doit-on réaliser pour obtenir 1 000 € de résultat ?

La valeur cible

CA = Valeur à saisir | CV = 0,25 x CA | CF = 150 | Résultat = CA – CV – CF

La valeur cible

=> Le but est de trouver quel CA on doit réaliser pour obtenir 1 000 € de résultat : La “cellule à définir” (la cellule résultat) est donc le Résultat et on lui attribut 1000 en “valeur à atteindre” puisqu’on souhaite obtenir 1 000 € de résultat. La cellule à modifier est le CA puisque c’est notre point de départ (le montant de CA indique après retrait des CV et CF notre résultat).

La valeur cible

Interprétation : Pour obtenir un résultat de 1 000 € il faut réaliser un CA de 1 533,33 €.


Exemple 2 : Quel prix de vente faut-il pratiquer pour réaliser 250 € de bénéfice ?

La valeur cible

Prix de vente = Valeur à saisir | Frais de paiement = 0,05 x Prix de vente | Frais de gestion = 0,015 x Prix de vente | Bénéfice = Prix de vente – Frais de paiement – Frais de gestion

La valeur cible

=> Le but est de trouver quel prix de vente on doit appliquer pour réaliser 250 € de bénéfice : La “cellule à définir” (la cellule résultat) est donc le Bénéfice et on lui attribut 250 en “valeur à atteindre” puisqu’on souhaite obtenir 250 € de bénéfice. La cellule à modifier est le prix de vente puisque c’est notre point de départ (le prix de vente indique le bénéfice réalisé après retrait des frais de paiement et frais de gestion).

La valeur cible

Interprétation : Pour obtenir un bénéfice de 250 € il faut pratiquer un prix de vente de 267,38 €.


=> Voir aussi comment utiliser le gestionnaire de scénarios